Menu

Accueil boutique / LIVRES / Le capitalisme de la séduction

Le capitalisme de la séduction

Le capitalisme de la séduction
Critique de la social-démocratie libertaire
Un livre de Michel Clouscard
Editions Delga
13.20 €
 

La crise actuelle s’avère l’ultime expression de la négation du procès de production : prévalence des actionnaires sur les producteurs, prépondérance des services en Occident et « usine du monde » délocalisée partout ailleurs etc. Si cette négation tyrannique a été intériorisée même par ses victimes, c’est qu’elle est au résultat de ce long dressage que réalisa le « libéralisme libertaire », dont Michel Clouscard a le premier théorisé le concept.

Pour faire pièce au progressisme issu de la Résistance, écouler les surplus, il s’agissait pour le capitalisme, avec le Plan Marshall, de créer un modèle « permissif pour le consommateur », mais toujours aussi « répressif envers le producteur ». Ce fut alors d’une part l’initiation d’un « marché du désir », dont le Mai 68 sociétal a été ensuite le promoteur décisif, et qui eut tôt fait de réduire le désir au marché, et d’autre part le surgissement de nouvelles couches moyennes, tampon entre le capital et le travail et cibles de ce marché. Le modèle de consommation libidinal, ludique et marginal pour le happy few fut alors décrété seul horizon d’émancipation. « Tout est permis mais rien n’est possible. »
Relire cette œuvre monumentale, c’est donc se réapproprier notre histoire jusqu’à la crise actuelle.

 

Le capitalisme de la séduction . Michel Clouscard . 252 pages

 

Les autres ouvrages de Michel Clouscard aux Editions Delga

 

Voir aussi le documentaire Tout est permis, mais rien n'est possible sur la pensée de Clouscard

 

En savoir plus sur Michel Clouscard

 

En savoir plus sur les Editions Delga